Pourquoi le séisme du 12 janvier dernier a pu occasionner autant de catastrophes ?

Pourquoi le séisme du 12 janvier dernier a pu occasionner autant de catastrophes ?
De nos jours, proviennent de nombreuses discussions et questionnements sur les dégâts en matériel aussi bien en vie humaine qu’a occasionné le séisme du 12 janvier.
En quelques secondes il a provoqué la mort de près de 300.000 personnes, des pertes estimées à plus de dix milliards de dollars américains sans compter les séquelles physiques (handicap) et mentale de survivants directement ou indirectement affectés.

Avant de voir les facteurs qui ont favorisé le passage des effets du séisme de phénomène naturel à une catastrophe humanitaire, l’une des plus cruelles connues, nous tenons à préciser que notre démarche n’implique pas ou n’implique pas seulement la recherche d’un bouclier, quelqu’un à qui faire porter le drame, un apaiseur de conscience, qui apporterait un baume à notre conscience fautive ; mais plutôt à voir nos erreurs communes, nos excès, nos omissions pour ne plus récidiver dans la construction désormais inévitable d’un pays qui doit emboiter le pas vers le changement social, le développement durable. De plus le passage d’un tremblement de terre tout compte fait naturel et de tout autre phénomène de même nature est pour le moins inéluctable.

Dire pourquoi le séisme du 12 janvier dernier a pu occasionner autant de catastrophes est une question ‘Pourquoi’ qui ne saurait être répondu par un ‘parce que’ sans ne pas risquer de verser dans une approche simpliste et mystificateur. Il serait en effet tout-à-fait inconvenu de se croire capable d’un regard, d’apporter une réponse définitive à une question aussi épineuse que celle relative au séisme du 12 janvier dernier. Indubitablement toute réponse serait ma réponse, la question du social étant toujours complexe, entremêlée, faisant souvent l’obligation de recourir à l’approche systémique des choses.

Partant de là, les facteurs ayant causé la ‘crudescence’ des retombées post-sismiques sont nombreux nous avons jugé utile de noter ceux qui suivent :

1- La méconnaissance des Haïtiens des risques effectifs d’un tremblement de terre.
En effet personne ne s’attendait au passage d’un séisme en Haïti, attente qui aurait pu lui laisser en état d’alerte, donc en état de réaction immédiate face à une telle situation. De plus le séisme ne s’inscrivant pas dans notre quotidien, le citoyen haïtien n’avait ni le réflex, ni l’information nécessaire pour l’affronter illico.

2- La prédominance des constructions anarchiques.
La quasi-totalité de nos constructions ne répondent pas aux normes minimales de sécurité, du fait généralement d’avoir été construite par de simples particuliers, de l’absence de toute code de construction nationale, de tout projet d’urbanisme et la malhonnêteté criante d’individus opiniâtrés, frappés par l’appât du gain et profitant de la faiblesse des institutions publiques pour ériger des montagnes de constructions anarchiques sans considérer le milieu, les matériaux et les recommandations d’une telle construction.

3- La surpopulation causée par la migration de plusieurs centaines de milliers de gens de la province s’établissant avec la plus grande précarité dans la ‘République de Port-au-Prince’.

4- L’inexistence de toute structure capable d’adresser rapidement et avec efficacité les questions d’urgence.

5- Les visions rétreintes de la politique qui ne gère le pays que dans les limites du scandaleux, du spectaculaire, du quotidien sans vraiment poser les questions qui nous intéressent.

Cet ensemble de cinq (5) points constituent les causes que j’ai voulu soulevé, qui pourraient sans nul doute être suivies par d’autres encore, tant nous avons omis nos responsabilités civiques, tant nous avons péché dans les taches qu’incombe notre engagement citoyen dans la construction d’un pays où l’Haïtien se sent enfin chez lui.

BELLEGARDE Wisguerby
Communicateur sociale / Bibliothécaire
Animateur du groupe Vague du futur de Santo


29/05/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 133 autres membres